LE TCHAD đŸ‡čđŸ‡©

Un peu de géographie

Commençons par placer le Tchad, ce qui n’est pas toujours Ă©vident la premiĂšre fois qu’on entend parler de ce pays d’Afrique centrale. Le Tchad, c’est ici :

Le Tchad (Capture d’Ă©cran Google Maps)

5Ăšme plus vaste pays d’Afrique avec ses 1 284 000 kmÂČ (soit 2 fois la superficie de la France), le Tchad Ă  comme voisins la Libye, le Soudan la Centrafrique, le Cameroun, le Nigeria et le Niger.

Le Tchad est divisĂ© en 3 grandes zones gĂ©ographiques. Tout d’abord, une rĂ©gion dĂ©sertique (le Sahara), au Nord, puis un espace semi-aride et enfin la savane soudanaise au sud. On identifie trĂšs facilement ces 3 zones sur la vue satellite ci dessous :

Le Tchad en vue aérienne
Vue satellite du Tchad (Capture d’Ă©cran Google Maps)

Parlons maintenant démographie

Le pays compte 14,9 millions d’habitants (BM, 2017), ce qui reprĂ©sente une densitĂ© de 11,8 hab/kmÂČ (BM, 2017). A titre de comparaison, toujours par rapport Ă  la France, le Tchad est 4,5 fois moins peuplĂ© et a une densitĂ© presque 10 fois infĂ©rieure.

Le Tchad possĂšde 2 langues officielles : le français et l’arabe tchadien. Cependant, plus de 100 langues et dialectes sont parlĂ©s dans le pays. On retrouve par exemple le sara, le ngambay, le kabalaye, le toupouri, le lĂ©lĂ©, le massa, le baguirmi, le mbay, le kim, le mboum, le kado, le gor, le kotoko, le tama, le querra, le n’gama, le moundang, et la liste est encore longe.

Cette multitude de langue et de dialecte est trÚs représentatif des habitants du Tchad : de nombreux ethnies, de nombreuses religions (avec une majorité de musulmans), qui coexistent sur cet immense territoire.

Un peu d’Ă©conomie ?

Le Tchad est un pays trĂšs agricole. On y retrouve de l’Ă©levage (bovins, chĂšvres, chameaux, volailles et moutons), de la culture de sorgho, de mil, d’arachide ainsi que du coton, de la canne Ă  sucre, du tabac et de la gomme arabique.

Culture de Sorgho
Le Sorgho (Photo : Terre Net)

Depuis le dĂ©but des 2000, l’exploitation des rĂ©serves pĂ©troliĂšres du Tchad permet un rĂ©el impact sur l’Ă©conomie nationale. En 2003, le Tchad devient un pays exportateur de pĂ©trole.

Cependant, et malgrĂ© des ressources naturelles trĂšs importantes, le Tchad est parmi les pays les plus pauvres d’Afrique, et du monde. Avec un PIB par habitant en 2017 de 669,89$, le pays se classe 196Ăšme sur 212.

Union – Travail – ProgrĂšs

Ces 3 mots correspondent Ă  la devise nationale, qui apparait sur les armoiries de la RĂ©publique du Tchad :

Les armoiries du Tchad (Illustration : Wikipedia)

Plusieurs symboles sont présents sur ces armoiries :
● Les armoiries reprennent les 3 couleurs du drapeau tchadien,
● Les vagues bleues sur l’Ă©cu reprĂ©sentent le Lac Tchad, grand lac situĂ© Ă  cheval sur le Tchad, le Niger, le Cameroun et le Nigeria. Le Lac a un rĂŽle important d’un point de vue Ă©conomique et en termes d’alimentation en eau des populations,
● L’Ă©cu est surmontĂ© d’un soleil levant rouge, reprĂ©sentant le commencement,
● Les 2 animaux sont une chĂšvre et un lion. La chĂšvre de la montagne reprĂ©sente le nord du pays, tandis que le lion reprĂ©sente le sud du pays,
● Enfin, la devise nationale est surmontĂ©e de l’Ordre Nationale du Tchad.

La Tchadienne

Pour rester dans les symboles de la RĂ©publique du Tchad, voici La Tchadienne est l’hymne national du Tchad depuis 1960, date de l’indĂ©pendance. Je vous laisse l’Ă©couter :

La Tchadienne, hymne nationale du Tchad (Paroles : Louis Gidrol et ses Ă©tudiants / Musique : Paul Villard)

Et aprÚs le Tchad, parlons de la région du Guéra :