Bien arrivé et très bien accueilli au Tchad !

N'Djaména

Après plus de 14h de voyage, voici le sol tchadien et sa capitale, N’Djaména, ainsi que sa chaleur (entre 30 et 35°C) et surtout son humidité (autour de 80% !). Je rencontre alors Abdoulaye, mon directeur, venu m’accueillir à mon arrivée à l’aéroport.

Avant de rejoindre Mongo, destination finale du voyage, nous passons quelques jours à N’Djaména, la capitale du Tchad.

Emplacement géographique de N'Djaména
N’Djaména, capitale du Tchad (Capture d’écran Google Maps)

Le CAK et les soeurs

Pendant ces quelques jours, je suis accueilli au Centre d’Accueil de Kabalaye (le CAK pour les intimes), tenu par les soeurs catholiques. Le centre héberge des religieux et des volontaires de passage. Un excellent moyen de rencontrer des gens plus qu’intéressant. J’ai ainsi pu longuement discuter avec un écologiste congolais expert en agroforesterie (on en reparlera très rapidement). Il m’a présenté les différentes expérimentations qu’il avait pu mener au Congo et au Tchad et les essences d’arbres utilisés. Prise de notes obligatoire !

Le Centre d'accueil de Kalabaye

Un programme de ministre

Le programme de ce temps à la capitale est chargé et bien orchestré par Abdoulaye. Pour commencer, nous faisons le tour de toutes les démarches administratives : enregistrement au consulat, inscription et présentation à France Volontaires, inscription à la police… Ensuite, nous rendons visite aux partenaires de Moustagbal afin d’y être présenté. Cela me permet de rencontrer toutes les personnes travaillant avec l’ONG, principalement sur les questions de sécurité alimentaire et de nutrition. En tant qu’assistant technique, je vais suivre les projets de développement en rapport avec ces domaines. Ce sont donc des personnes avec qui j’ai de grande chance d’être en contact régulièrement à l’avenir.

Grâce à ces échanges, je commence à connaitre et comprendre les projets que Moustagbal met en place avec ses partenaires. Je découvre aussi comment fonctionne ce monde des ONG.

Ces rencontres sont par ailleurs un premier aperçu des règles de vie et de politesse au Tchad. Elles me permettent de me rendre compte de la grande place que prennent le relationnel et l’entretien des relations.
L’occasion également d’apprendre quelques mots d’arabe littéraire grâce à Abdoulaye. Il ne manque pas de se tourner vers moi pour me souffler la traduction de quelques mots. On commence doucement, par les formalités quotidiennes.

Tiens, j’ai cru voir des volontaires DCC !

Mais oui ! Mais oui ! J’ai bien vu des volontaires DCC.

Cette première journée et demi riche en rencontres, en apprentissage, en informations, est magnifiquement clôturée par un petit jus d’ananas, accompagné de criquets grillés, en compagnie de Mélanie, Mélodie et Clément, d’autres volontaires de la DCC

Avec Mélodie, Clément et Mélanie

La suite au prochain épisode 🙂

Commentaires

    1. Auteur
      de l’article
    1. Auteur
      de l’article
    1. Auteur
      de l’article
      Kévin MOITY

      Merci beaucoup Vianney.
      L’acclimatation se fait doucement, surtout niveau chaleur.
      Que de rencontres et de découvertes, j’ai hâte de voir ce que la suite me réserve.

  1. Pingback: 1 mois ! Déjà 1 mois de mission – Mission Moustagbal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.